jeudi 21 janvier 2010

Auto-censure/ Self-censorship


Je poursuis la réalisation de ma commande pour l'Association Parole d'Enfant, sur le thème de l'enfance maltraitée. Je dessine actuellement la planche 4 mais ne vous la montrerai pas, son contenu étant particulièrement sensible. Nous y abordons en effet le sujet des mères incestueuses : (

Les progressions des planches 7 et 8, qui traitent de la négligence, vous seront dévoilées un peu plus tard.


Je pense que la liberté de l'artiste s'arrête là où commence la sensibilité des gens qu'il peut blesser.



* * * * * * * * *

I keep on working on the Association Parole d'Enfant commission, dealing with childhood ill-treatment. I'm currently drawing page # 4 but I won't show it, its content being particularly sensitive. We deal with the topic of incestuous mothers : (

Work in progress for page # 7 and 8, which deal with carelessness, will be shown a little later.

I think the artist's freedom stops when the sensitivity of the people he can hurt begins.

6 commentaires:

Le blog 2 Jim a dit…

Merci de penser à nous ! C'est vrai que l'on peut montrer certaines choses pour le plaisir de choquer ou de montrer son travail, mais je pense que ce que tu fais là comme travail est vraiment violent pour nous (même si nous sommes un public averti surtout du fait que nous suivons ce que tu fais...)
Je me dis aussi que l'on devrait penser un peu à toi aussi car s'il peut être difficile pour nous de voir certaiens oeuvres il ne faut pas oublier l'artiste qui donne de lui pour les dessiner, la violence doit en être aussi forte à mon avis. Tu fais un travail remarquable (j'me lasse pas de le dire) mais je ne voudrais jamais être à ta place sur ce projet.
Tu as du courage de t'atteler à ça et j'espère que tu as un bon palliatif à tout ça !

Manu Mane a dit…

Oui, mon palliatif c'est mes projets de super-héros, le goéland, et tout simplement l'étude de cet art merveilleux qu'est la BD. C'est aussi vos travaux à vous, puisque je ne me lasse pas d'aller moi aussi admirer le travail, ou le délire de tous !

Je n'éprouve pas spécialement de difficulté émotionnelle à exécuter cette commande, car je suis tout d'abord déjà sensibilisé au sujet par ma vie personnelle et le fait que j'ai été plusieurs fois animateur enfance. D'ailleurs, en tant qu'intervenant, je travaille encore avec des enfants. Avec l'Association Parole d'Enfant, nous avons régulièrement des réunions et des échanges, je suis donc très briefé, ce qui diminue l'impact émotionnel que ce travail peut avoir sur moi. De toute façon, je ne suis pas quelqu'un de triste ou de trop fragile émotionellement dans la vie.

Cela étant, lorsque je regarde ce que j'ai dessiné sur cette image par exemple (vous n'en voyez que le haut), je ne peux m'empêcher d'être moi-même mal à l'aise. un enfant qui se recroqueville de peur, un rictus de terreur/dégoût/douleur sur le visage. Et le regard de la mère, qui sur ce morceau n'est pas spécialement intimidant, prend toute sa dimension et sa force avec le contexte, lorsque l'on voit l'image dans son entier.

Je serais tenté de tout montrer pour pouvoir dire "vous voyez, en utilisant telle technique de mise en page, ou tel placement des personnages l'un par rapport à l'autre, vous pouvez induire un sentiment de, ou en utilisant une plongée ici, vous traduisez la menace qui pèse sur le personnage, etc....", mais finalement, on s'en fout, vous n'avez pas besoin de toutes ces explications, et moi je n'ai pas besoin de ça pour valoriser mon travail. Pas besoin de faire mon show.

Je ne montre donc un petit bout que pour signaler que je suis un travailleur constant. C'est une question de marketing, d'image, rien de plus. C'est important en tant que travailleur indépendant de démontrer que les affaires marchent ou suivent leurs cours, et qu'on est à l'ouvrage :)

Je te remercies infiniment de ton commentaire, comme toujours amical et éclairé :)

audray a dit…

eh bien, je ne sais pas comment tu fais ! C'est un sujet ... Il n'y a pas de mots. Sinon c'est bien de changer d'avis !
Tu aimes le chat ? : "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. C'est mon avis. Et je ne vois pas pourquoi j'en changerais."

audray a dit…

Question : (mais tu n'es pas obligé de répondre) il y a quoi dans le regard de cette femme ?

Manu Mane a dit…

@ Audray : pour le regard de la femme, je te répondrai par email ! En privé, et si tu veux, je peux t'envoyer la page complète. Je peux simplement avouer ici que je me suis inspiré d'une actrice de X américaine pour la dessiner, notamment son regard et sa bouche.

Pour le fait de travailler sur ce genre de sujets, rien de sorcier, lorsque j'ai commencé, j'ai pensé qu'il y avait un marché et que la BD pouvait servir de média pour traiter de problèmes environnementaux et citoyens. Quel que soit la suite de ma carrière, je tiens à garder un créneau "utile au bien public", c'est très important pour moi !

Ensuite, des raisons personnelles font que j'ai de la compassion pour toutes les personnes souffrant de maltraitance. Ces enfants sont nos petits frères et nos petites soeurs, en tous cas, ce sont les miens. Je suis très branché sur l'humain, beaucoup plus que sur l'écologie que je n'arrive pas nécessairement à mettre en pratique, mais l'humain me passionne et j'y travaille beaucoup !

Enfin, j'ai fréquenté pas mal de flics, de militaires, de psys, d'aventuriers et de voyageurs de tout poil, donc je suis habitué à ne pas voir le monde avec des filtres. Pour moi, l'être humain est capable de grandeurs autant que de bassesses, et je n'ai pas de problème pour aborder un sujet aussi difficile. Pour moi, ça fait partie de la vie, malheureusement ! Concernant les répercussions sur moi, ce travail est une collaboration, je me mets au service d'un projet mené par des psys, nous avons des réunions, des briefings, j'apprends des choses, mais le fait de travailler techniquement sur ce sujet me permet de me distancier, ça n'atteint pas mon moral. Bien que parfois ça soit un peu difficile lorsque je dois traduire un certain état d'esprit négatif qui n'est pas dans ma nature, plutôt joviale. Je reconnais que j'ai quand même envie de terminer l'engagement et de passer ensuite à autre chose. Mais ça va. Après, la façon dont ça sera utilisé ne m'appartiendra pas, je ne suis que le maillon d'une chaine ^^

Manu Mane a dit…

@ Audray encore : et j'adore le Chat bien sur !!!!!!