samedi 24 juillet 2010

Projet Parole d'Enfant, couverture

 
8,5 x 11/ A 4
Voici finalement l'illustration qui devrait être retenue par notre équipe pour la couverture de notre BD sur la maltraitance. Elle correspond parfaitement au contenu du récit, et... eh bien, je n'ai pas grand chose à ajouter, elle parle d'elle-même : (

Le titre sera vraisemblablement "Quand un Enfant Souffre", ou quelque chose comme ça.

* * * * * *

This is the illustration which should be finally kept by our team for the cover of our educationnal comic about ill-treatment. It's more coherent considering the story content, and... well, I haven't something more to add, I would say it speaks by itself : (

The title could be "When a Child Suffers", or something like this.

+ + + + +

9 commentaires:

Ysope a dit…

Oui un couv qui crie d'elle même !!!

Manu Mane a dit…

Le prochain post sera plus agréable et plus charmant, promis :)

Mip a dit…

Wow ! Tu postes beaucoup quand même ! C'est bien d'être aussi présent sur son blog ! ^^

Manu Mane a dit…

Mouahaha, il est beau lui ! Mais c'est que je bosse mon pote !!! Je suis un constant worker ! :) )

Merci beaucoup pour ton com ! :D

Manu Mane a dit…

Remarquez, y'en a plein qui montrent moins de trucs, mais qui bossent quand même ! ^^ (: o

Le blog 2 Jim a dit…

très juste ton dernier com... dessiner est un "travail" à temps plein et il est parfois difficile de le conjuguer avec d'autres "travail à temps plein"... En ce qui me concerne quand je suis longtemps sans dessiner ou publier je deviens à moitié cinglé et dessine des bi...un peu partout... par contre dès que je retrouve mes feuilles et mes crayons je revis !
En ce qui concerne ta couv je la trouve aussi dérangeante que l'histoire (pas au sens péjoratif hein). Pour moi ta couv laisse un sentiment dérangeant de honte, de malaise et de souffrance...cette même émotion que tu fais passer dans l'histoire... C'est très difficile (à mes yeux) de faire passer de telles émotions dans ce genre de travail... on ne peut que s'incliner devant ton talent parce que tu y es très bien arrivé...
Je pense que ton client pourra être content du résultat parce que je suis convaincu que tout ce que tu as fais portera ses fruits aux lecteurs !
Encore bravo c'est balèze !

Manu Mane a dit…

Oui, j'ai voulu tempérer mon dernier com, parce que c'est vrai que le fait de publier beaucoup sur nos blogs n'a rien à voir avec les heures passées, ou pas. En tous cas, moi j'aime bien publier beaucoup, mais c'est vrai que ça me prend du temps, notamment à cause de la traduction. En fait, si ce n'était pour toi et quelques autres, j'écrirai directement en anglais.

Je suis très heureux que tu trouves cette couv dérangeante, parce que c'est exactement ce que j'ai voulu faire ! En fait, l'idée de l'enfant recroquevillé vient de l'équipe de Parole d'Enfant, pas de moi, et j'ai trouvé que c'était une excellente idée ! Ensuite, je me suis dit qu'il fallait jouer sur l'aspect de "prison" mentale que vivent les victimes. J'avais vu une illustration montrant une victime recroquevillée sur le sol, l'ombre des barreaux de la fenêtre se dessinant sur son corps. Je ne pouvais bien sur par reprendre cette réalisation ! J'ai donc eu l'idée de poser le personnage dans un coin, et de l'entourer d'éléments faisant qu'il se retrouve finalement dans un tout petit espace, qu'il se retrouve confiné, alors même que la fenêtre, la libération, se trouve à côté. D'ailleurs, je n'ai finalement pas posé de battant, donc on ne sait pas si elle est ouverte ou fermée. J'ai même poussé le vice à mettre ma signature sur l'un des flancs, pour que le personnage soit complètement cerné ! A cela, ajoutons la voiture abandonnée, et le nounours allongé comme blessé, et oui on obtient un vrai malaise, de la souffrance, oui, et de la tristesse.

Il y a toujours des choses que l'on regrette dans un travail. Je ne suis globalement pas satisfait de tout ce que j'ai fait sur cette prestation, il y a des visages que j'ai loupé, des détails approximatifs, et j'ai eu des problèmes avec un grand format qui s'est finalement trouvé réduit en raison d'un grand nombre de cases à poser sur la planche (il aurait fallu les traiter toutes en grand format de manière séparée, et non sur une seule feuille, mais je ne m'en suis rendu compte qu'en fin de parcours), mais je pense en effet avoir traduit pas mal d'émotions et c'était bien le but, car globalement, tout cela dépeignait aussi des choses de la vie quotidienne, et c'est beaucoup moins glamour et fantaisiste que des super-héroïnes volant au dessus de la mer ! Je ne sais pas si je t'ai envoyé en privé ce que je n'ai pas montré sur le blog ? Nous avons voulu faire du percutant, et je pense avoir parfaitement réussi, certaines scènes censurées ici étant sans équivoque, bien que ne montrant aucune nudité ou scène explicite. Nous nous attendons à quelques grincements de dents du côté des profs, et des autorités administratives, mais tu peux faire confiance à la Présidente de Parole d'Enfant pour ne pas lâcher le morceau !

Mayte_DALIANEGRA a dit…

Oh, this work is very interesting. Other kiss anda have a nice week, Manu!

Manu Mane a dit…

Interesting indeed ! Muchas gracias for coming, y big besos por te, cherida ! :D